Les réponses à vos questions sur le coaching de managers

    Le terme coaching est très présent dans les organisations depuis quelques années. Il ne se réserve plus qu’aux seuls dirigeants.
    Quel est le rôle du coach ? Le coach n’apporte pas les réponses, il fait émerger la (les) solution(s) propre(s) au manager, à l’équipe ou à l’organisation qu’il accompagne. Le coaching de manager porte surtout sur la relation avec une autre personne : des confits ou dysfonctionnements au sein son comité de direction, des relations compliquées avec les actionnaires ou associés, des gestions de personnalités difficiles, des situations complexes avec des clients, etc. Il n’y a jamais de réponse toute faite, chaque cas est différent.
    Est-ce un effet de mode ? Le coaching a longtemps été réservé à une certaine élite : les hauts dirigeants de l’entreprise. Aujourd’hui, les projets des entreprises évoluant, elles font face à des problématiques de conduite du changement. Le coaching des managers,  y compris des managers intermédiaires, est un bon moyen d’y parvenir, si cet accompagnement est perçu comme stratégique.
    Que peut-on attendre du coaching ? La première chose qu’apporte un coach est de permettre à un manager de sortir de son isolement. Quand ce dernier est face à un problème en entreprise, il a très peu de personnes, voire aucune, sur qui il peut compter pour exposer ses problèmes et obtenir un avis impartial et sans risque, surtout s’il est en haut de la hiérarchie. En tant que coach, je vais lui apporter ce recul par rapport à la situation et la possibilité d’élargir sa problématique à tous les facteurs et surtout un espace de « confort sécurisé ». Avec moi, il n’y a aucun enjeu car je ne suis pas partie prenante de l’entreprise. Le coaching s’adresse non pas au problème, mais à la personne afin de l’aider à résoudre son problème.
    Un coach peut aider les nouveaux managers dans leur prise de fonction, les accompagner et surmonter leurs craintes de ne pas y arriver. Le coach peut aussi être facilitateur de communication entre lui et ses équipes. Tout collaborateur, quel que soit son poste, interprète le comportement de ses collègues. Le coach va aider le manager à recenser toutes ces interprétations : comment le manager se perçoit lui-même, mais aussi comment les autres le voient. Le but n’est pas de changer radicalement le manager, mais de lui faire prendre conscience de sa posture, et de lui donner les clés pour s’adapter au changement et y amener ses équipes.
    Comment reconnaître un bon coach ? Avant toute chose, le coach doit être certifié, c’est pour vous un gage de qualité de l’accompagnement. Il doit assister, avec la ou les personnes concernées, à une réunion de cadrage non-facturable, afin de faire connaissance et éclaircir les objectifs du coaching. Le manager expose alors ses attentes, ses besoins, et le coach répond en retour sur ce qu’il sait faire, et ce qu’il ne peut pas faire. Ce moment est crucial pour sentir si la relation de confiance est établie, condition essentielle à la réussite du coaching. Par ailleurs, toujours dans cette même logique, le coach et le manager doivent échanger leurs CV pour se découvrir à travers le parcours professionnel notamment. Un bon coach est quelqu’un qui doit nécessairement être passé en entreprise et avoir déjà éprouvé une expérience de manager.
    Comment se passe le coaching ? La première étape consiste à faire connaissance, à créer le lien. Le coaché expose sa situation et la problématique qu’il a. Les séances durent généralement deux heures et idéalement cela se passe en dehors de l’entreprise. Un coaching, en général, se fait sur plusieurs mois, sauf en cas de situation d’urgence ou de crise. Petit à petit, le coaché va pouvoir prendre du recul et avoir une vision plus large des problèmes qu’il rencontre. Il est également possible que les séances se fassent en visio ou par téléphone parfois.
    Combien coûte un coaching de manager ? Le coût d’un coaching est très variable. Il dépend notamment du poste de la personne à coacher. Il est compris entre 250€ et 500/600€ de l’heure, voire plus. Il est à rapporter au coût du risque que prend l’organisation si elle ne fait pas appel à un coach : démission, burn-out, baisse de productivité de l’équipe, émergence de conflits à répétition, etc…

Laisser un commentaire